Raise African Skills | 401, Summer Avenue #3 Newark, New Jersey, 07104 USA

Les problèmes récurrents

L’attestation de réussite qui est soumise à l’évaluation des diplômes du Cameroun pose souvent des problèmes

L’évaluation de diplômes étrangers pose souvent des problèmes en raison de ce que seul l’attestation de réussite est délivrée par les universités, en lieu et place du diplôme. La plupart du temps, les candidats présentent un relevé de notes qui est également une attestation de réussite; ce qui peut souvent poser des problèmes de compréhension et d’interprétation lorsque des documents camerounais sont reçus. Cette incompréhension est aussi souvent accentuée avec la réputée mauvaise manière qu’ont les candidats à poser leurs problèmes quand il s’agit de faire des requêtes à WES dans le but d’expliquer une éventuelle incompréhension dans le traitement de leurs dossiers.

Les cas de changement de nom ne sont pas pris en compte

Les cas de changement de noms ne sont pas acceptés, même les cas de consécutifs à une union civile. WES établit le rapport d’évaluation avec le nom indiqué sur le profil du candidat. Le rapport indiquera aussi le nom sur les documents académiques qui ont été reçus et pour chaque diplôme évalué. D’où la nécessité d’insérer des informations cohérentes lors de la création du profil.

World Education Service est unique, pour le Canada et les États-Unis

Les documents reçus au bureau de WES de New York ou de Toronto seront automatiquement reliés à la demande canadienne ou américaine du candidat.

WES ébvalue les diplômes et n’intervient pas dans le processus d’immigration

WES ne peut conseiller les candidats sur lequel des diplômes à évaluer, quand il s’agit de savoir lequel donnerait le plus de point pour l’immigration canadienne. La réponse à cette question peut être obtenue en consultant le site web de Immigration Consultants of Canada Regulatory Council.

Ne soumettez pas vos documents originaux

WES recommande de ne pas envoyer de documents originaux. Les documents envoyés directement d’institutions universitaires ou dans des enveloppes scellées deviennent sa propriété. Ils ne sont pas rendus ou retournés, ou partagés avec le candidat.